Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/dojo1799/seminairesaintgall.net/plugins/content/fb_tw_plus1/fb_tw_plus1.php on line 404

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/dojo1799/seminairesaintgall.net/plugins/content/fb_tw_plus1/fb_tw_plus1.php on line 410
Jubilé de Granite d’ordination sacerdotale du Père Thomas Mouléro DJOGBENOU
Share
Share

Séminaire Saint Gall de Ouidah

Get Adobe Flash player

Edito du Recteur

 

Chers amis séminaristes

 

La joie et les activités des vacances font place dès ce soir à une autre joie et d’autres activités : celles de l’année académique 2018-2019. Au nom du Seigneur Maître de la vigne, je vous souhaite la bienvenue sous cette Tour qui est et sera encore cette année durant, témoin silencieux de la trame de notre vie en cette Maison de formation.

Comme je le disais à la messe de pré-rentrée, seul le Seigneur sait de quoi cette année sera tissée. Le plus important c’est de nous laisser envahir par sa grâce, lui qui connaît l’histoire vocationnelle de chacun et sait par quels sentiers le conduire jusqu’à l’accomplissement de l’œuvre qu’en lui il a commencé. Cet accomplissement peut s’ouvrir sur le sacerdoce ou sur une autre perspective, mais toujours pour sa plus grande gloire et pour le Salut de l’humanité, pour la Salut de notre peuple. Dans cette optique le Seigneur nous lance ce soir un appel ; il vous adresse une invitation solennelle, celle de vous inscrire résolument dans cette logique et d’en vivre tout au long de cette année académique.

Vous êtes tous jeunes, pleins de vigueur et d’énergie. Le Seigneur, comme sur le jeune homme riche, pose sur chacun de vous ce soir un regard d’amour et attend que vous vous décidiez résolument pour lui. Devant les défis du monde contemporain à la fois assoiffé de Dieu mais ballotté par plusieurs vents contraires, devant l’exigence du témoignage chrétien, ou sacerdotal de nos jours, la phrase du psalmiste pourrait résumer vos différentes inquiétudes, nos diverses appréhensions : « Comment jeune garder pur son chemin ? » (Ps 118,9). Oui, « comment jeune garder pur son chemin ? » l’attrait du monde (au sens johannique du terme) est si fort ! « comment jeune garder pur son chemin ? ». Le psalmiste nous rassure en répondant en même temps à cette préoccupation : « C’est en observant ta Parole ». Voilà le thème que nous allons égrener tout au long de cette année académique : « comment jeune garder pur son chemin ? C’est en observant ta Parole ». Que la Parole du Seigneur occupe une place de choix dans chacune de nos vie cette année et notre chemin sera pur devant sa face. A vous tous je souhaite au nom du Maître qui nous appel, une joyeuse et sainte année académique.

 

Père Raymond SOBAKIN

                                                                                                          Recteur

 

 


Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/dojo1799/seminairesaintgall.net/plugins/content/fb_tw_plus1/fb_tw_plus1.php on line 466

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/dojo1799/seminairesaintgall.net/plugins/content/fb_tw_plus1/fb_tw_plus1.php on line 890

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/dojo1799/seminairesaintgall.net/plugins/content/fb_tw_plus1/fb_tw_plus1.php on line 1061

Jubilé de Granite d’ordination sacerdotale du Père Thomas Mouléro DJOGBENOU

Jubilé de Granite d’ordination sacerdotale du Père Thomas Mouléro DJOGBENOU 

 

A l’instar du diocèse de Porto-Novo et sous la direction de son Evêque Monseigneur Aristide GONSALO qui a ouvert l’année jubilaire de l’ordination sacerdotale du premier prêtre béninois en août dernier à travers plusieurs manifestations, le Grand Séminaire Saint-Gall de Ouidah a rendu hommage à cet illustre personnage de l’Eglise catholique béninoise, ce 08 décembre 2018 en la solennité de l’Immaculée Conception.

Au nombre des raisons ayant motivé cette célébration, nous notons principalement que notre patriarche fut l’un des tout premiers séminaristes formés par cette maison centenaire : Saint-Gall fut donc le creuset qui modela en lui le style sacerdotal. Et c’est ce que nous honorons avec une grande émotion en nous rendant compte que, par notre présence dans cette maison, nous entrons dans une longue et noble tradition dont la responsabilité nous incombe aujourd’hui.

Pour mieux vivre cet évènement qui, sans doute, laissera l’empreinte du Séminaire à cette année Jubilaire du sacerdoce béninois, nous avons eu, la veille, quelques activités préparatoires de prières (un triduum), d’exposition de certains objets précieux du Père Thomas Mouléro DJOGBENOU, et un exposé sur sa vie assuré par le Père Mériadec MEGNIGBETO professeur d’histoire de l’Eglise. Les vêpres solennelles de la veille ont été marquées entre autres par l’exposition à la chapelle d’une photo du père et une procession aux flambeaux ayant servi à écrire devant lui les 90 ans du sacerdoce que nous commémorons. Le jour même, la Célébration Solennelle présidée par le Révérend Père Patrick SABI-SIKA délégué national de l’UCB (Union du Clergé Béninois) invité spécialement de Boukoumbé pour la circonstance, a connu la présence de plusieurs autres invités prêtres comme laïcs.

A la fin de la messe, après quelques photos de souvenir, nous nous sommes dirigés vers la salle mémorable « Thomas MOULERO » pour la cérémonie d’ouverture de la visite du musée circonstanciel. Ces objets constitués de sa soutane, son calice, son tam-tam, ses tableaux, des affiches, des photos de ses moments forts, et de son légendaire vélo de missionnaire, ont été exposés sous la direction du Père Charly DEGBELO, directeur de la Cellule Diocésaine du Patrimoine Religieux à Porto-Novo. Ce temps d’hommage à cette figure emblématique nous a replongés dans l’histoire de la rencontre de notre peuple avec le Christ. Car, et nous pouvons dire, toute proportion gardée, c’est par lui que le Christ s’est réellement incarné chez nous pour la première fois : il est le premier des nôtres configuré au Christ par le sacerdoce ministériel. Cette noble mission, il a su bien accomplir jusqu’au bout en parcourant tout le pays malgré ses maigres moyens. Il fut un véritable missionnaire pour son peuple dahoméen.

Daigne le Seigneur nous donner la grâce aujourd’hui de l’imiter en quelque chose. Confiant qu’il bénéficie déjà de la félicité éternelle, nous prions qu’un jour, l’Eglise l’authentifie et le compte au rang des Saints pour que par son intercession, notre Eglise locale prospère dans sa mission.

 

                                                                                                   Roméo S. HOUINSOU, Théo I

Découvrir notre Bibliothèque
Découvrir notre Boutique
Notre Salle des Souvenirs